0
Blog Grossesse

Débutantes : Quelques conseils pour vous mettre au sport pendant la grossesse !

20 mai 2019

Vous n’avez jamais été une grande sportive et vous souhaitez vous remettre au sport en attendant Bébé ? Super idée ! La grossesse est un marathon de 40 semaines qui va demander au corps beaucoup d’efforts. Alors autant s’y préparer correctement. Quels sports choisir ? A quelle fréquence ? Je vous donne tous mes conseils pour vous reprendre en main !

✔︎ On oublie immédiatement toute notion de performance, pour ne rechercher que le plaisir. On ne se compare pas aux autres femmes enceintes, et encore moins à celles qui ne le sont pas. Si on décide de franchir la porte d’un cours de fitness ou de yoga, on évite de regarder les autres, et on se concentre sur son bien-être. On garde en tête que chaque personne a un historique sportif et une condition physique différente. Chaque grossesse est également différente. Il est donc primordial d’occulter les performances des autres, et même son niveau passé. Le simple fait de faire du sport enceinte est déjà une bonne démarche et c’est tout ce qui compte !

✔︎ On commence tranquillement mais sûrement avec des séances courtes, faciles à caler dans son emploi du temps. 20 à 30 minutes par séance, à raison de 2/3 fois par semaine. Puis toutes les deux semaines, soit on augmente la durée de la session, soit on ajoute une séance. Ce qui compte c’est la régularité. On note donc les séances dans son agenda et on s’y tient, comme si c’était un rendez-vous chez le gynécologue !

✔︎ On choisit une activité facile à mettre en place dans son quotidien : la marche, des séances à faire à la maison, un cours de fitness à la pause déjeuner, un vélo d’appartement… Pas besoin de s’inscrire dans un club, on peut faire du sport à la maison ou dans un parc.

✔︎ On ajoute des petites doses de sport dans son quotidien. On prends les escaliers à la place de l’ascenseur, on descend une station de métro plus tôt, on va au travail à pieds au lieu de prendre le bus, on fait quelques étirements avant d’aller au lit, on fait des squats pendant qu’on se lave les dents, on contracte les fessiers pendant que le café coule… Il existe une multitude de façons de faire du sport, et c’est toutes ces petites sessions qui nous rendent plus actives et nous donnent plus d’énergie. Rien ne sert d’aller se tuer pendant 2 heures dans un club de fitness !

✔︎ Si cela peut rassurer, on choisit un cours dédié aux femmes enceintes. Bien que les coachs sont formés pour adapter leurs cours aux femmes enceintes, certaines futures mamans désirent être encadrées par un professionnel de la grossesse et suivre des cours entre mamans. Aucun problème ! On se renseigne alors auprès de la maternité, du gynécologue ou de la sage-femme.

✔︎ Evidemment, on évite de commencer un sport trop intense. Même si le Crossfit est à la mode, ou qu’on veut se mettre au running, on privilégie plutôt les méthodes douces. Notre corps n’est pas habitué à l’effort demandé, on ne saura pas adapter les mouvements et les risques de blessures ou de malaises augmenteront inévitablement. Evidemment pour les femmes enceintes sportives, il est tout à fait possible de continuer la même activité physique, que ce soit du Crossfit, du running ou du cyclisme. Cependant pour les débutantes, on se focalise sur des activités plus douces qui ne nous mettront pas en danger, mais qui seront tout aussi efficaces !

✔︎ On arrête de croire que le sport engendre des fausses couches dès le 1er trimestre. On garde en tête que le sport n’est pas plus dangereux que les vibrations de la voiture, de rester debout pendant des heures ou d’être affalée sur une chaise de bureau toute la journée. S’il doit arriver quelque chose à l’embryon, ce sera tout simplement car il n’était pas viable. Aucune des activités du quotidien ne sera mise en cause. Alors on se détend, on ne culpabilise pas et on garde en tête qu’au contraire une maman forte signifie un bébé fort !

Alors STOP, on arrête d’écouter ses proches avec des conseils souvent faux et bourrés de vieux mythes, et on écoute plutôt son corps. Si votre gynécologue ou votre sage-femme vous ont donné le feu vert, allez-y ! Que ce soit 30 minutes de sport par semaine, ou 5 heures, ce sera toujours mieux que rien du tout ! Vivez votre grossesse comme bon vous semble. Après tout, c’est votre bébé et votre corps, non ?

Vous pourriez peut-être aimer :

Aucun commentaire

Poster une réponse