A propos

Je suis Caroline Rinaudo, j’ai 34 ans, je suis coach sportif depuis 8 ans et originaire d’Aix-en-Provence. Je donne des cours de Zumba® et STRONG by Zumba® et je fais également du coaching individuel et à distance.

Avant d’être coach, j’étais chef de projet dans de grandes entreprises de cosmétiques. Une toute autre vie sur Paris, certes passionnante mais j’avais toujours cette envie de travailler pour moi, à mon compte… A 26 ans, j’ai décidé de revenir vivre dans ma ville d’origine et de changer de voie. J’ai alors lancé mon association de gym et passé mes diplômes. J’ai enchaîné sur plusieurs formations spécialisées (Gym Suédoise, Zumba, CrossFit…) et j’ai ouvert mon propre Studio avec mon conjoint en 2016.

Mes journées sont bien remplies entre les coachings privés, les coachings à distance, les cours collectifs, la gestion de mon studio et de mon équipe, sans parler de tous les aspects administratifs/communication, de la préparation des cours, des entraînements personnels, et de ma vie de famille !

Mais je ne changerais ma vie pour rien au monde ! J’aime être active, entourée de gens et surtout aider mes élèves à se sentir mieux dans leur peau, à gagner en confiance et en estime de soi.


MA GROSSESSE

A l’aube de mes 32 ans, ma vie fut « légèrement » chamboulée par une grossesse désirée mais qui arriva bien plus vite que prévue ! Comment gérer toutes mes activités professionnelles, moi qui ai besoin de mon corps pour exercer ? Comme beaucoup de femmes, j’étais mal renseignée et très paniquée. Aussi tôt le test positif, je pris rendez-vous chez ma gynécologue. La consultation était prévue pour 6 semaines plus tard, mais il suffit que je mentionne le terme « coach sportif » pour que l’assistante médicale s’emballe et me demande de venir de toute urgence au cabinet. Quelques jours après, me voilà anxieuse assise devant elle attendant avec angoisse qu’elle m’annonce que je devais arrêter toute activité sportive. Comment allais-je faire ? L’année commençait à peine et mon studio venait d’ouvrir ses portes quelques mois auparavant. Pas très rassurée, je l’entends prononcer ses premiers mots dont je me souviendrais toute ma vie :

« Félicitations pour votre grossesse. Mais maintenant on va arrêter avec ce délire des femmes enceintes qui se croient malades ! ». Je la regarde bouche bée alors qu’elle continue : « Oui vous êtes enceinte, oui vous allez avoir mal au ventre, oui vous allez être fatiguée mais ce sont des symptômes normaux qui signifient que tout se passe bien et que bébé grandit bien. Ne paniquez pas, continuez à mener la même vie sans stresser et surtout, gardez bien en tête que s’il doit se passer quelque chose, ce ne sera pas à cause du sport. Si cette grossesse doit se terminer c’est qu’elle devait se terminer. Pas à cause du sport, pas à cause de vous mais parce que ce n’était pas le bon moment, et que la nature est bien faite ». Quel soulagement ! Toutes mes peurs, toutes mes angoisses et mes doutes quant à mon avenir volèrent en éclats. Dès ce moment, j’appris à apprécier ma grossesse et surtout à continuer à mener une vie normale. Moi qui était la première à conseiller à mes élèves d’arrêter toute activité sportive pendant les trois premiers mois, je me retrouvais à animer mes cours comme si de rien n’était, sans que personne ne s’en doute. Et j’adorais ça !

Aujourd’hui, maman d’une petite Lola née le 6 juin 2017, je reste persuadée que si ma grossesse s’est déroulée aussi bien, sans très peu de symptômes et avec un bébé né à terme et en pleine forme, c’est grâce à ces quelques petits mots prononcés par ma gynécologue. Tout au long de ma grossesse j’ai mené la même vie qu’avant. Le sport m’a permis de vaincre la fatigue, d’oublier les tracas du quotidien, et d’éliminer tout stress. Mes journées n’ont pas changé. J’ai animé mes cours de Zumba® jusqu’à 7 mois et j’ai coaché mes clientes jusqu’à 15 jours avant l’accouchement avec la même passion et énergie.

Certes, chaque grossesse est différente mais il est temps que les mentalités changent et que les futures mamans comprennent enfin que OUI, il faut poursuivre une activité physique, et OUI le sport est bénéfique ! Effectivement, il y a des jours où la fatigue est plus présente, mais quel bonheur de danser en pensant que son petit bout s’amuse aussi. Quel plaisir de sentir ses muscles travailler et de se dire que son bébé grandit en étant fort et résistant ! Avec le sport, on libère les endorphines du bonheur, Maman s’épanouit et Bébé adore ça. Le seul point négatif : trouver des vêtements de sport confortables !


MON ÉTAT D’ESPRIT

Je vois le sport comme la meilleure façon de rester en bonne santé. Je ne prône pas le sport pour avoir une tablette de chocolat et un fessier en béton. L’aspect esthétique peut être la première raison pour laquelle vous vous inscrivez dans un club de sport (« je veux mincir », « je veux me sculpter ») , mais le plus important est d’y rester. J’apprends à mes coachées à intégrer le sport dans leur quotidien, par envie et non par obligation. Bougeons, restons actifs pour monter le bon exemple à nos enfants, pour pouvoir les porter, courir derrière eux, nager à la bouée ou faire du vélo le dimanche… Le sport c’est la vie !

Il en est de même pour l’alimentation. Je suis contre les régimes stricts, les diets à la mode. Je prône un équilibre alimentaire : 80% de repas sains alliés à 20% de repas plaisir. L’alimentation ne doit pas être un facteur de désociabilisation et de frustration. Comme le sport, elle doit être intégrée et ajustée à votre quotidien.


En tant que coach sportif et Fit Mum, je vous propose de me suivre dans cette aventure où je vous donnerai tous mes conseils et astuces pour intégrer le sport dans votre vie, mais également pendant et après la grossesse. N’hésitez pas à me contacter pour toute question.